Système d'Alerte Précoce du Mali

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Système d'Alerte Précoce du Mali

Synthèse par indicateur, décembre-2013

Envoyer Imprimer PDF

Situation alimentaire, Pluviométrie/Crues, Déprédateurs, Campagne Agricole, Elevage, Pêche, Migrations, Réserves alimentaires, Santé et nutrition, Actions humanitaires,Faits exceptionnels

Situation alimentaire :

En cette période de récolte/post récolte, la situation alimentaire demeure normale dans le pays. Les récoltes quoique mauvaises par endroits contribuent à améliorer l’accessibilité alimentaire des ménages en général. Pour les populations qui ont recours aux achats, les marchés sont bien approvisionnés en céréales aussi bien au sud qu’au nord du pays avec une tendance générale des prix à la stabilité par rapport au mois dernier. Les actions humanitaires se poursuivent dans le nord du pays. Cependant, malgré cette situation globalement satisfaisante, le cadre harmonisé d’analyse de la vulnérabilité qui intègre (au-delà des indicateurs de sécurité alimentaire), des indicateurs de nutrition, de mortalité et de pauvreté structurelle, a identifié en début décembre 75 490 personnes en situation d’urgence et 736 746 personnes en situation de crise. Ces populations ont besoin d’un appui dans le court terme. Aussi, 2 359 639 personnes sont classées sous stress et pour lesquelles des actions de protection des moyens d’existence  ou de réduction des risques de catastrophes peuvent être développées.

Pluviométrie, Crues : 
A cause du retard de la crue, les mares et lacs des régions de Mopti et Tombouctou n’ont pas été suffisamment inondées pour les cultures de contre saison et décrue. La décrue se poursuit sur l’ensemble des cours d’eau à l’exception du Niger en aval de Gao.  Les cotes enregistrées sont partout inférieures à celles de l’année dernière et à la moyenne interannuelle.

Déprédateurs : 

La situation phytosanitaire est actuellement calme. Toutefois, quelques légers d’oiseaux granivores ont été signalés sur le riz en phase maturation. Aussi des termites s’attaquent aux cultures maraîchères dans le cercle de Bougouni et Koulikoro.... 

 

Lire la suite...
 

Evaluation provisoire de la situation alimentaire 2013-2014

Envoyer Imprimer

 

Au vu de la forte baisse des productions céréalières et maraîchères sur le Plateau Dogon, de la non exploitation des champs pour cause d’insécurité dans les communes de Dianké et Léré dans la région de Tombouctou et des très mauvaisCarte du moises perspectives de production rizicole dans le cercle de Gao, le groupe SAP a identifié 22 communes en DA et 138 communes en DE pour lesquelles l’identification des ménages les plus vulnérables est en cours.

D’or et déjà, le groupe National SAP, au vu des difficultés conjoncturelles,  recommande à l’Etat et à ses partenaires :
 
1.  la poursuite des actions de résilience prioritairement dans les communes en difficultés alimentaires et en difficultés socioéconomique  identifiées cette année dans le cadre du renforcement des capacités d’adaptation  des populations  face aux chocs ;
Lire la suite...
 

Evènements

Avril 2014
D L Ma Me J V S
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3